Taille du texte: +

5 choses à faire pour que votre podiatre vous aime !

5things

Nous, les podiatres, sommes ici pour vous aider, à vous réparer. Mais notre travail est beaucoup plus facile (et vous voyez souvent des résultats plus rapidement !) si vous effectuez une petite préparation avant votre visite. Aidez-nous à vous aider !

#1 : Prenez rendez-vous un jour que le problème est présent.

Beaucoup de problèmes (comme la mycose des ongles) sont constants et présents tous les jours. D’autres, comme la tendinite ou un nerf pincé, se produisent seulement quand vous avez porté une certaine paire de chaussures ou avez été debout toute la journée. Il peut être plus difficile pour nous de vous donner des conseils ou un diagnostic définitif si nous ne pouvons pas examiner le problème lui-même. Si votre pied fait mal après avoir couru, optez pour un jogging court avant votre rendez-vous. De cette manière, nous pourrons trouver exactement où vous avez des douleurs.

#2 : apportez vos chaussures.

Un des conseils que nous donnons le plus couramment est de changer vos chaussures à quelque chose qui ne va pas exacerber votre problème podiatrique. Si vos pieds vous font mal dans vos bottes de travail, s’il vous plaît apportez-les avec vous lorsque vous nous visitez. Arriver en sandales nous donne seulement la moitié de l’équation.

#3 : Soyez précis.

Je vais vous laisser sur un petit secret de l’école de médecine : les prestataires médicaux ont un système pour trouver des indices pour aider à diagnostiquer vos problèmes médicaux et les traiter. NEDAPFT. Ces sept lettres représentent ce que nous voulons connaître votre condition ou des blessures.

  • La Nature de la douleur ou des symptômes : forte? lancinante? vague? occasionnelle?
  • L’emplacement des symptômes : n’est pas juste « mes pieds », mais si vous pouvez pointer vers un endroit où la douleur est pire, nous l’apprécions. (Et nous comprenons que, parfois, la douleur se déplace ou est diffuse sur une partie du corps.)
  • La durée des symptômes : semaines? mois? années?
  • L’apparition : est-ce arrivé soudainement (comme une lésion aiguë en jouant au soccer?) ou s’agit-il de quelque chose de progressif?
  • Le parcours : cela a-t-il empiré graduellement, s’est amélioré peu à peu, ou les symptômes sont restés les mêmes qu’au Jour 1?
  • Facteurs aggravants : Y-a-t-il quelque chose qui accentue encore plus vos symptômes? Si oui, est-ce le temps froid? Les talents hauts? Le fait de vous tenir sur vos orteils? Et y-a-t-il quelque chose qui vous fait sentir mieux?
  • Traitement antérieur : avez-vous vu déjà consulté un autre professionnel pour cela? Avez-vous essayé remèdes à la maison?

Le plus vous nous donnez d’éléments d’information, plus nous disposons d’indices pour vous aider.

#4 : suivez les indications.

Nous comprenons que les étirements quotidiens, la prise de médicaments, le trempage d’orteils, l’application de crèmes de pieds, ou le port de lourdes bottes de marches Velcro prennent un morceau de votre journée. Mais nous ne vous donnerions pas ces instructions si nous ne pensions pas qu’ils vous aideront à diminuer ou soulager vos symptômes ou, du moins, qu’ils nous donneront des informations supplémentaires pour aider dans votre diagnostic. Si vous venez à votre rendez-vous de suivi sans avoir effectué la thérapie physique, pris vos médicaments ou porté les orthèses que nous vous avons données, il peut arriver que nous n’ayons pas beaucoup à discuter. Les rendez-vous de suivi sont là pour discuter du traitement que nous vous avons recommandé. (Cela dit, si un médicament vous donne toujours des effets secondaires, une orthèse augmente votre douleur ou quelque chose d’autre arrive et provoque des problèmes supplémentaires, arrêtez le traitement et avisez-nous!)

#5 : Avisez-nous.

Ce conseil est très important. Nous voulons savoir ce qui se passe! Appelez-nous si vous avez des questions ou des préoccupations entre les rendez-vous. Nous aimons étouffer les problèmes potentiels dans l’œuf, donc nous préférons obtenir un heads-up concernant une petite boursouflure sur le pied d’un patient diabétique et être capables de le traiter tout de plutôt que de le voir trois semaines plus tard à son rendez-vous de soins des ongles avec une véritable plaie. Si votre pansement est mouillé après la chirurgie, Avertissez-nous. Si votre nouveau médicament vous rend malade, Avertissez-nous. Si vous avez marché dans un nid-de-poule et empiré votre entorse à la cheville qui venait juste de commencer à guérir, avertissez-nous! Nous n’aurons pas toujours besoin de vous demander de venir pour une visite ; souvent nous pouvons donner des conseils supplémentaires ou vous indiquer des petits changements dans votre routine par téléphone. Mais juste au cas où il s’agit d’un problème qui a besoin d’attention, allez-y et avertissez-nous. Nous voulons également savoir si vous allez mieux! Quand nous vous recommandons un traitement et qu’il fonctionne, mais que vous ne gardez pas vos rendez-vous de suivi, nous ne savons pas si nous avons réussi à vous traiter adéquatement. Nous aimons garder un œil sur comment différents traitements fonctionnent sur le même problème (comme les injections contre la physiothérapie), afin que nous puissions recommander le meilleur traitement pour les futurs patients. Vos commentaires aident le prochain patient suivant qui aura la même blessure ou maladie. Donc payez vers l’avant et nous le faire savoir !

Les chaussures athlétiques vous gardent dans le je...
Une cause commune des pieds brûlants
 

Commentaires

Already Registered? Login Here
Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter